INFO

COMMUNICATION AVEC VOS PROCHES EN FRANCE

La plupart du territoire est couverte du réseaux d’internet. Où que ce soit, il est possible de vous connecter avec le réseau d’un opérateur téléphonique mongol. La plupart des restaurants en ville met leur wifi à disposition des clients. Il suffit de demander le code de connexion. Puisqu’il y a l’internet, vous pouvez utiliser vos applications habituelles à tout moment. Il n’y a pas de restriction des applications en Mongolie.

Vous pouvez rassurer vos familles en leur envoyant un texto de temps en temps ou une carte postale à l’ancienne à votre arrivée. Les cartes seront reçues en 15 jours. Recevoir une carte d’un pays lointain fait toujours plaisir.
Vous pouvez également communiquer l’adresse suivante à vos proches.
info@tourtomongolia.mn et khishigee_2000@yahoo.com
Tél d’assistance: 976-99062266 et 976-99072288

Il faut envoyer des sms à ces deux numéros plutôt que des appels. Exemple: A l’attention de Mme XXX, M.XXX. bla bla bla. 
L’assistant d’accueil ou standardiste transfère le message reçu au guide de la personne concernée et à partir du téléphone de votre guide, vous pouvez répondre au sms.

800px-Unitel_Logo Gmobile MobiCom Skytel_Group

NUITÉE CHEZ LES HABITANTS On arrive chez les familles prévues pour l’accueil. Elles sont tenues à faire le diner. On peut participer à leurs activités régulières sans obliger qu’elles changent leurs rythmes de vie pour faire plaisir aux touristes. Si on arrive à la période de déménagement, il est possible que la yourte d’hôte ne soit pas montée. Ceci ne veut pas dire que le voyage sera interrompu gravement, en revanche, cela peut éventuellement permettre de vivre une occasion enrichissante pour découvrir le montage de yourte. Les familles d’hôte préparent une extra yourte ou plusieurs pour les touristes. 5 personnes maximum s’il y a déjà les lits, sinon par terre, 6-8 personnes par yourte. Ils ne fournissent pas de serviettes de bain puisqu’il n’y a pas de baignoire… Ils peuvent donner des cuvettes ou des bassins et l’eau tiède pour se rafraichir.

DSC_0307ail

n

 

 

 

 

 

 

 

 

NUITÉE AU CAMP DE YOURTES AMÉNAGÉES : Il s’agit des yourtes regroupées et aménagées comme une chambre d’hôtel sauf que la salle de bain et le WC se trouve au bloc sanitaire dans un coin du camp. Les serviettes de taille moyenne sont à la disposition des clients soit dans la yourte, soit dans le bloc sanitaire. Ils ne fournissent pas de shampooing, ni le savon. Certains camps « de luxe » proposent des services supplémentaires comme le massage et le sauna.

ger-camp-2IMG_0707IMG_0210

 


 

 

 

 

 

 

NUITÉE EN BIVOUAC : La randonnée à cheval ou à pied est accompagnée de cuisiner à partir de 4 participants et on mange en pleine air ou sous la grande tente s’il ne fait pas beau.

IMG_0540campingBIVOUAC

 

 

 

 

 

 

 

YAKS DE BÂTS ET LES CHEVAUX DE RANDONNÉE : Lors de la randonnée équestre ou pédestre, on charge les materiels aux aninaux de bats. Ce sont des nomades qui s’en occupent jour et nuit.

P1150035Khuvsgul  sarlag-4

 

 

 

 

 

 

 

MOYENS DE TRANSPORTS

En générale, durant les voyages organisés, il y a des voitures mentionnées dans le programme. Cela peut être les voitures Toyota 4×4 (Japon), Fourgon 4×4 (Russe), les mini-bus (coréens ou japonais), les bus de 15-45 passagers (européens ou asiatique).

 

IMG_0513

IMG_0721bateau



jeep80???????????????????????????????

mongolie 2010 306


 

 

 

 

 

 

 

 

RESTAURATION

Je vous raconte une blague sérieuse.

Un kazakh présente à son invité mongol les repas différents à base de viande.
Il dit:
– Ici, nous, les premiers mangeurs de viande sur terre. Les loups sont numéro 2.

Au tour du Mongol, il invite son ami kazakh en région khalkhe et offre un repas à base de mouton: Tout est bon chez le mouton: il ne rate pas cette occasion de montrer comment les Mongols cuisinent différemment avec la même viande: cuite, grillée aux braises, grillés aux pierres chaudes, à la vapeur, à la poêle…, l’abat cuisiné finement…
En fin du repas, le Kazakh dit:
– Au fait, vous, les Mongols, les premiers mangeurs de viande, les loups sont numéro 3.

Voilà, une blague qui décrit bien la consommation de viande en Mongolie.

Mais, n’ayez pas peur. Les restaurants en villes proposent des menus adaptés à tous les goûts.

Durant le voyage, il y a la possibilité de modérer la quantité de viande et de manger en équilibre. On y trouve des légumes classiques; pommes de terre, navets, oignons, choux, carottes, ails, betteraves, radis, concombre, cornichons etc. On consomme également du riz et tous les produits à base de farine comme spaghetti et les différentes pâtes.
En revanche, l’agence ne préfère pas proposer des fruits sur le marché, surtout les fruits en provenance de la Chine à cause de pesticide abusif. Il y a des fruits d’importation d’Europe à un prix élevé si nécessaire.

Pour les végétariens, il est tout à fait possible d’adapter les repas sur demande. Il suffit de prévenir votre guide dès le départ.

Produits laitiers: Malgré la tradition d’élevage, il n’y a pas beaucoup de choix comme en Europe. C’est tant mieux, cela reste naturel. De bon yoghourt et la bonne crème à volonté chez les nomades… On n’a qu’à dire “Allez, y a jamais deux sans trois”.
Si vous avez la raison de refuser des produits laitiers, il suffit de faire comprendre comiquement par vos gestes mimiques et manuels si votre guide n’est pas avec vous.

130127IMG_1517ACTIVITÉS AVEC LES NOMADES

Ici, toutes les activités proposées par votre guide selon vos programmes sont dans le but de faire découvrir la culture locale. Cela peut être lié au nomadisme, aux événements cérémonials et rituels.

Activités improvisées ou supplémentaires:
Cela concerne toutes activités non comprises dans le programme. Le voyageur est tenu pour responsable de l’exécution des prestations achetées sur place et non prévues au descriptif, ni des pré-acheminement ou post-acheminement pris à l’initiative du voyageur.

noos

6ymaa samnah

 

l mmongolie-2010-297